Paris, un 13 novembre 2015…

L’écho dans notre monde intérieur des événements dramatiques qui viennent de se dérouler à Paris nous fait sombrer au tout début de notre histoire personnelle, dans un espace de totale vulnérabilité, un espace de glaciation qui est inscrit en chacun d’entre nous. Là, l’âme ne peut plus respirer et notre humanité est figée dans l’horreur.

Assassiner de sang froid des êtres humains en train de jouir du simple bonheur de vivre, c’est porter atteinte au plus fondamental de nos besoins. Le nouveau-né, toujours présent en nous, ne peut survivre que s’il se sent le droit de respirer et d’avoir une place sécurisée sur cette terre dans le regard d’autrui.

C’est ce droit là qui a été bafoué.

Le premier réflexe pour se protéger d’un monde habité de monstres vécus comme terrorisants serait de devenir soi-même terrorisant. Mais,pour rester humain et se porter garant de la survie de l’humanité, il nous faut refuser de rentrer dans la spirale infernale de la terreur.

Ce n’est qu’en acceptant de nous retourner vers notre intériorité que nous trouverons le discernement et ce supplément d’âme qui nous permettra de sortir grandis de l’épreuve à laquelle nous sommes collectivement convoqués.

Il nous appartient en effet de donner du sens au sacrifice de nos martyrs d’aujourd’hui en construisant en leur nom une humanité plus juste et plus respectueuse de nos valeurs que sont la liberté, l’égalité et la fraternité.

Dr Pierre Coret
Psychiatre, homéopathe, certifié en psychiatrie infanto-juvénile. Psychothérapeute de formation jungienne et gestaltiste (en individuel, en groupe, en couple et en famille). Agréé comme psychothérapeute didacticien par le SNPPSY. Co-fondateur de la Gestalt-thérapie Analytique. Auteur de « Principes d’Elémentothérapie» (Ed.Trédaniel) et co-auteur avec Elizabeth Leblanc de « Bien communiquer avec son ado » (Jouvence).Co-animateur des séminaires « 4 étapes vers soi ».